www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Le syndicat : dossiers  / Actions 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 septembre 2021

La grève du 23 s’inscrit dans une vraie rentrée sociale

Les actions se multiplient et convergent en cette rentrée avec un point d’orgue le 5 octobre. L’Education doit prendre toute sa place en vu des débats pour la présidentielle. Et les parents dans tout ça ?

23 SEPTEMBRE GREVE EDUCATION


- Rendez-vous PLACE CHARLES III

- Pique-nique à 12h30

- Départ du cortège vers 13h30

5 OCTOBRE GREVE INTERPROFESSIONNELLE

Mouvement dans la Santé,

1er octobre pour les retraites et les retraité.es,

19 octobre pour les droits AESH

sans compter les journées pour le climat les 24/25 septembre, journée pour l’avortement le 28 septembre, journée du refus de la misère le 17 octobre...

Cette rentrée voit converger toutes les contestations et les revendications pour mettre un terme aux politiques néo-libérales qui asphyxient la planète, nos sociétés, les services publics, nos libertés collectives...

C’est pourquoi le 23 septembre, parents, personnels de l’Education et citoyen.nes doivent se mobiliser et prendre part au débat en montrant la réalité de l’Etat de l’Education Nationale, loin des satisfecits du Ministre.

Ne manquons pas ce premier signal qui doit être fort pour mettre l’Education au centre des débats de la présidentielle, autour de nos vraies revendications et pas celles fantasmées par certain.es politicien.nes.

Ne ratons pas non plus le RDV du mardi 5 octobre avec la journée de grève interprofessionnelle : on s’exprime d’abord dans nos secteurs, sur nos revendications spécifiques, puis on converge pour peser !

Infos : https://fsu.fr/le-5-octobre-mobilise-es-pour-nos-salaires-nos-emplois-et-nos-conditions-de-travail-et-detudes/

Plus d’infos et d’outils sur la grève éducation du 23 septembre ici.


La forme d’action qu’est la grève ne convient pas à chacun.e...et pourtant :

- c’est le moment ou les médias s’emparent du sujet

- c’est le moment ou le Ministre doit réagir

- c’est le moment où nous pouvons faire entendre à tou.tes la réalité des choses et nos revendications

- c’est le moment où l’on se retrouve collectivement et on pèse ensemble (taux de gréviste et nombre de participant.es aux manifs)

On entend souvent que l’on embête personne, sauf les parents ou les élèves :

- le but n’est pas d’embêter les parents. La grève c’est l’arrêt de l’outil de travail pour exercer une pression. Dans notre profession, les choses sont différentes...quoique, les Ecoles fermées pendant 1 semaine partout...et même un jour, cela ne pourrait être ignoré par le gouvernement !

- le SMA a entravé notre droit de grève, car il y a continuité d’accueil : les parents sont donc moins embêtés.

- le but de la grève est justement d’enrôler les parents, de leur expliquer ce qui ne va pas pour qu’ils et elles luttent aussi en tant que citoyen.nes (voir notre modèle de lettre aux parents)

- une journée de perdue pour les élèves ? si l’on obtient de meilleures conditions d’apprentissages et de travail (effectifs, formation, remplacement...), ce sera au contraire un gain pour elles et eux !

N’hésitez plus, on franchit le pas en équipe !

PNG - 644.9 ko

 

42 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.