www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Outils Pratiques  / Crise sanitaire Covid 19 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
23 mars 2021

reprise de l’EPS... et de la piscine ?

Nouveau rebondissement dans la gestion du protocole sanitaire Education Nationale... le retour de l’EPS à l’école !

Nouvelles annonces... Nouvelle version de la Foire Aux Questions (qui fait donc désormais office de protocole sanitaire Education Nationale)... Et nouvelle "fiche repère pour l’EPS"... Le feuilleton continue !

Réouverture des gymnases et pratique en intérieur de nouveau autorisée

A compter du samedi 19 mars la pratique en intérieur de l’EPS est donc de nouveau autorisée sur l’ensemble du territoire. "Toutefois les activités physiques en extérieur ainsi que les activités « de basse intensité » en intérieur permettant le port du masque dans les gymnases sont à privilégier".

Soit. Il s’agit plutôt d’une bonne nouvelle tant nous savons tou.tes qu’il s’agissait d’un besoin élémentaire pour tou.tes nos élèves, surtout en ce moment. Encore faudra-t-il obtenir la rapide réouverture des gymnases dans toutes les communes où il y en a ; les maires rechignant parfois à prendre ces responsabilités et à assurer le nécessaire, mais coûteux, nettoyage renforcé de ces équipements.

Mais avec toujours des mesures de protection importantes

En application des mesures en vigueur de limitation du brassage entre groupes d’élèves, les rencontres entre établissements ou entre différents groupes d’élèves sont à proscrire.

Les déplacements d’élèves doivent être limités au strict nécessaire ; ils doivent être organisés et encadrés, de manière à limiter les croisements, et respecter les distances physiques.

Les activités physiques et sportives sans port du masque sont autorisées à l’extérieur et à l’intérieur des gymnases dans le strict respect de la distanciation physique. Les avis du Haut conseil de la santé publique prévoient une distanciation d’au moins deux mètres en cas d’activité sportive quelle que soit son intensité. Les activités, les formes de pratique ou les organisations qui impliquent des contacts directs entre élèves sont proscrites.

Il reste recommandé de privilégier les activités extérieures et les activités « de basse intensité » avec le port du masque dans les gymnases. Toutefois, l’activité physique en gymnase est de nouveau possible sans port du masque (mais sans contact et avec distanciation. Les sports collectifs sont interdits).

Et la piscine ???

Le texte dit explicitement : "s’agissant des activités aquatiques, elles sont possibles et organisées dans le respect des protocoles sanitaires et de la réglementation applicable à chaque piscine (dont se déduit le nombre d’élèves dans une ligne d’eau)."

Les piscines ont donc d’ores et déjà communiqué en direction des écoles concernées et proposent, grosso modo, de reprendre les cycles piscine tels qu’ils étaient prévus avant leur fermeture (donc avec protocole "renforcé" limitant le nombre de classes, etc). La piscine devrait donc reprendre un peu partout à partir de la semaine prochaine.

Nous sommes, en l’état, plus que dubitatifs sur cette question !

En effet, même en limitant le nombre de classes et d’élèves accueillis en même temps, nous ne voyons pas comment son organisation pourrait être pleinement compatibles avec les nécessaires mesures de précaution rappelées dans la fiche technique sur l’EPS (et brièvement rappelées plus haut). Déplacements en bus, passage par des vestiaires collectifs, accueil de plusieurs classes en même temps "censées" ne pas entrer en contact, éviter les contacts entre élèves (dans l’eau ???), etc. présentent de fait des risques accrus de contamination que même la meilleure volonté du monde et une désinfection efficace de toutes les surfaces de contact ne pourront pas vraiment lever (d’autant qu’elles sont rarement véritablement effectives dans les bus comme dans les piscines).

D’autres part, la plupart des parents sont tout aussi inquiets et beaucoup refuseront probablement de laisser leurs enfants participer à cette activité... Qui resterait pourtant obligatoire ?

Une fois de plus, nous allons donc nous retrouver "entre 2 feux" et risquons de devoir assumer (seuls comme d’habitude) la responsabilité de mettre notre santé et celle de nos élèves potentiellement en danger.

Départementalement, nous venons donc d’interpeller la DSDEN pour exposer les problèmes et demander si les écoles seront vraiment obligées de reprendre la natation "quoi qu’il en coûte".

Pour rappel, fin 2020, une "souplesse" avait été accordée et les écoles avaient eu le droit de renoncer à l’organisation de cet enseignement, bien qu’il n’y avait aucune instruction nationale le permettant.

Nous allons également en discuter avec le DASEN et l’administration lors de la réunion du CHSCT de ce vendredi 26.

En attendant plus de réponses, concernant les parents qui seraient (légitimement) inquiets et qui refuseraient que leurs enfants aillent à la piscine, nous vous invitons à leur indiquer que pour le moment, comme pour toutes les décisions sanitaires, vous n’avez pas l’autorité pour décider de " faire ou ne pas faire", ni en l’occurrence pour "dispenser" leurs enfants d’aller à la piscine. En conséquence, il doivent donc s’adresser à l’IEN pour exposer leurs griefs.

Affaire à suivre... N’hésitez pas à nous remonter vos difficultés et situations !

 

51 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.