www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Carrière  / Carte scolaire 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 janvier 2021

Carte scolaire : perte de 4 postes pour notre département ? Un projet plus qu’inquiétant !

Comment améliorer les conditions de travail avec moins de postes ? L’administration est-elle magicienne ? La FSU a boycotté le CTA. Pour aider à y voir plus clair, pensez à remplir l’enquête carte scolaire du SNUipp-FSU 54.

Carte scolaire : la dotation départementale serait de - 4 postes dans le 1er degré en Meurthe et Moselle ! Un projet de dotation qui a de quoi inquiéter !

La confirmation se fait lors du CTA (Comité Technique Académique) : la FSU a pris ses responsabilité en proposant un boycott de cette instance afin de marquer son désaccord avec les mesures envisagées. Seuls FO et le SGEN ont accepté de participer à ce geste fort. Le CTA est donc reporté au 14 janvier et actera la répartition entre nos 4 départements des zéro poste dont le Ministre a doté notre académie...

Certes, le département perd des effectifs d’élèves, mais cette dotation négative ne va pas améliorer les conditions de travail.

D’autant que l’IA-DASEN 54 a la volonté d’appliquer les consignes ministérielles à la rentrée 2021 : dédoublement des GS en REP, limitation des GS-CP-CE1 à 24 élèves "partout" et augmentation de décharge de direction pour les écoles 2-3 classes... Où seront donc pris les postes nécessaires ?

Dans le même temps, les postes de remplaçant.es restent largement insuffisant : pour les absences, pour les décharges de direction et pour les départs en formation. Les RASED sont toujours incomplets, les postes de "Plus de Maîtres Que De Classes" ont totalement disparu, les postes spécialisés restent totalement insuffisants pour une vraie inclusion...

Alors comment résoudre cette équation ? Combien de classes vont fermer ? Combien d’écoles vont fusionner ? Un mot sur le second degré : pour les collèges et Lycées, ce sont pas moins de -129 postes pour l’académie, alors même que les effectifs élèves continuent à augmenter ; sous couvert de priorité au primaire, le gouvernement saigne donc à blanc le second degré !

Le ministre annonce une fois encore en grande pompe des mesures mais ne crée pas les moyens nécessaires à leur mise en place ! On est bien loin des moyens exceptionnels, et inédits par leur ampleur, dégagés pour permettre aux entreprises privées de faire face à cette crise inédite... Comme si l’Ecole n’était pas impactée par la situation et n’était pas, elle aussi fortement exposée et "au front" !? La plus grande partie des autres pays, notamment en Europe l’ont pourtant bien compris : l’Ecole a besoin de moyens exceptionnels très importants pour continuer à assurer sa mission tout en protégeant les élèves, les personnels et au-delà, la société dans son ensemble. L’Ecole a besoin de vrais moyens si l’on veut réduire les écarts entre nos élèves qui réussissent et ceux qui rencontrent des difficultés de plus en plus importantes, comme l’ont "mesuré" les évaluations internationales.

Va-t-on perpétuer le recours aux contractuel.les ? Sachant qu’en plus le nombre de places au concours diminue ?

Les fusions d’écoles sont également à surveiller de près et ne doivent pas être un simple prétexte à récupérer des postes. Pour rappel, les équipes des écoles concernées doivent être consultées largement en amont si un projet de fusion se dessine, et celui-ci ne peut pas aboutir sans l’accord de toutes les parties prenantes (directions, équipes, IEN, mairie). Une consultation des conseils d’écoles sur le sujet, afin notamment d’inclure les familles dans la réflexion, est fortement recommandée.

Pensez à remplir notre enquête carte scolaire (remplie en ligne par l’école ou en document joint ici) et à nous remonter toutes les infos utiles pour vous défendre (situations particulières, difficultés éventuelles, etc.). N’hésitez pas à nous contacter pour un conseil plus personnalisé, nous nous vous répondrons à distance ou nous déplacerons si vous le souhaitez pour vous rencontrer et étudier la situation de votre école.

Le SNUipp et la FSU vous appelle à participer à la grève éduc du 26 janvier pour exiger un plan d’urgence et de vrais moyens pour l’Ecole.

Vos élu.es du personnel travaillent avec vous, pour vous !

Calendrier départemental :

- CTSD (Comité Technique Spécial Départemental) : 9 février
- CDEN (Conseil Départemental de l’Education National) : 19 février

L’arrêté de carte scolaire sera ensuite publié par l’IA-DASEN.

Word - 103 ko
enquete_carte_scolaire_rentree_2021
PNG - 73.8 ko

 

22 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.