www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Carrière  / Promotions, salaires ...  / Salaire, indemnités, primes... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
7 décembre 2020

Prime d’équipement : une goutte d’encre

La prime annuelle d’équipement informatique de 150€ net sera versée dès le 1er trimestre 2021. C’est très peu et pas pour tout le monde !

La prime annuelle d’équipement informatique de 150€ net (176€ brut annuel) sera versée dès le 1er trimestre 2021. C’est très peu et pas pour tout le monde !

La période Covid aura permis de mettre en lumière le fait que les PE doivent utiliser leur matériel personnel pour préparer leur classe, enseigner à distance et qu’il existe très peu d’ENT dans le premier degré. Cette prime, certes insuffisante, en constitue une première reconnaissance. De plus, les besoins en termes d’équipement professionnel des enseignant·es et des AESH ne sont pas réservés à l’équipement informatique : connexion internet, maintenance, consommables, manuels, livres et autres matériels pédagogiques sont depuis toujours bien souvent acquis sur les deniers propres des personnels.

Quelles conditions d’obtention ?

Le Ministère la réserve aux enseignant.es exerçant des missions d’enseignement et aux PsysEN, stagiaires ou titulaires.

Les contractuel.les enseignant.es pourront en bénéficier "sous condition d’exercice." : pour les contractuel.les en CDD, dans l’état des textes, le versement est assujetti à deux conditions : une présence sous contrat au 1er janvier et 12 mois révolus ou en cours à cette date. Ces CDD peuvent être uniques ou successifs tout en n’incluant pas une interruption de plus de quatre mois entre deux contrats.

En revanche, seront exclu.es les collègues bénéficiant d’un poste fixe sur leur lieu de travail (ce qui sous-entend qu’ils et elles ne travaillent pas depuis leur domicile en plus !) à savoir les : "Conseillers pédagogiques, coordonnateurs REP, Coordonnateurs en établissement médico-social, Référents MDPH, animateurs informatique à temps complet, coordonnateur d’unité d’enseignement, directeur et directeur adjoint de SEGPA, PALD/PACD, Personnels des GRETA."

Mais il y a une autre clause restrictive très contestable : il faudra être en fonction au 1er janvier. Pour une raison purement technique (et donc inhumaine) de constitution de fichiers, les collègues en congé parental à cette date seraient donc exclu.es. Cela accentue d’ailleurs les inégalités professionnelles entre femmes et hommes.

Exclu.es également donc, les collègues en disponibilité et détachement (sauf si le corps d’accueil est lui-même éligible au versement) au 1er janvier. Il reste une interrogation pour les collègues en situation de CLD et CLM.

Pour le SNUipp-FSU, qui porte cette revendication depuis de nombreuses années, l’allocation doit être bien plus conséquente : 500 € par an, afin de couvrir l’ensemble des engagements matériels liés à l’activité d’enseignement. Il exige son versement à tous les personnels des écoles.

Ce n’est pas des gouttes ni un Grenelle qu’il nous faut, c’est une véritable revalorisation ! STOP mépris !

 

45 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.