www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Outils Pratiques  / Crise sanitaire Covid 19 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
30 octobre 2020

Rentrée de novembre : "confinement", protocole, hommage

Encore une reprise chaotique ! Stop à l’impréparation et au mépris ! Lisez ici l’analyse du SNUipp-FSU 54 et les actions à envisager.

Rentrée de novembre : vous reprendrez bien une tranche de grand n’importe quoi ?

Un gouvernement « surpris » par la 2ème vague qui favorise l’économie, un ministre qui parie (sans assurance scientifique) sur la non contamination entre et par les enfants, nous voilà reparti.es pour une 3e reprise/rentrée complètement incohérente, impréparée, et organisée en dernière minute !

CONFINEMENT A VARIABLE ECONOMIQUE

Si le président a bien alerté sur la dangerosité de la période, il ne fait pas comme il le dit, le choix de la priorité à la santé.

Les écoles resteront donc ouvertes : cela semble, bien sûr, nécessaire pour nos élèves dont beaucoup ont pâti du précédent confinement. L’école est le seul vrai lieu des apprentissages et permet le lien social. Mais élèves, familles, enseignant.es et AESH seront-ils-elles en sécurité ? Le gouvernement prétend-il que la continuité du service public sera assurée et qu’il pourra donc remplacer les collègues absent.es ?

Les conditions d’enseignements, notamment avec le masque en permanence pour les adultes comme les élèves dès 6 ans permettront-ils de maintenir un véritable enseignement ou le gouvernement n’attend-il de l’école qu’un rôle de « garderie nationale » ?

Ce que nous pouvons affirmer :
- Fermer les écoles n’est pas souhaitable, mais les ouvrir à la rentrée sans de réelles garanties sanitaires non plus. Des mesures doivent être prises dès la rentrée, d’autres dès que possible (elles auraient même dû l’être avant).

- Edicter un énième protocole sanitaire modifié (soi-disant « renforcé ») à moins de 2 jours francs d’une rentrée, c’est de nouveau placer l’école face à un insupportable niveau d’incertitude et d’impréparation permanentes, porteur de lourdes conséquences pour les personnels et les élèves

- La contradiction entre le confinement national strict et le maintien des écoles ouvertes est insupportable. De même que la culpabilisation des comportements individuels scolaire (comme l’a sous-entendu notre DASEN dans son mail de bonnes vacances), qui met de côté les contaminations en milieu professionnel et scolaire.

- Le gouvernement porte une lourde responsabilité, rien n’a été anticipé et nous payons aujourd’hui le sous-investissement dans les Services Publics.

NOUVEAU PROTOCOLE PEAU DE CHAGRIN

Le nouveau protocole « renforcé » est donc arrivé jeudi soir, pour une fois assez rapidement : pas étonnant vu son épaisseur…

Retour sur les mesures :

- Port du masque obligatoire pour les élèves dès le CP : tiens donc ! Jusque là il était peu conseillé ! Nous aurait-on menti et mis en danger ? Cette décision ne coûte rien au gouvernement puisqu’à la charge des familles mais lui permet de se couvrir en prétendant que cela suffit ! Nous savons que le masque sera difficile à supporter pour les élèves, qu’il sera compliqué de communiquer et que cette mesure ne sert qu’à palier l’absence de limitation du nombre d’élèves pour respecter les distances et moins brasser. Il faut dans tous les cas réclamer collectivement que des masques de qualité soient fournis gratuitement à tous les élèves ! Quid des collègues en maternelle ? Et les masques adultes on en est où ? L’IA DASEN préconise de ne plus utiliser les DIM et affirme que les nouveaux masques tissu sont sécures. Les collègues vont donc continuer à acheter des masques adaptés à leurs frais ? Et où sont les masques transparents promis de longue date ?

-  Limitation du brassage : maintien du « dans la mesure du possible »…C’est inacceptable ! Un délai est accordé jusqu’au 9/11 pour mettre en place les entrées, sorties et récré décalées.

-  Distanciation de 1m entre élèves de la classe et avec le-la PE : impossible dans beaucoup d’écoles… et certaines activités, des aides à la table ne pourront plus se faire. Il va falloir adapter les façons d’enseigner, de même avec la circulation du matériel. Et bien sûr tout cela …« dans la mesure du possible » !

-  Magie de l’aération hivernale : bon courage !

-  Nettoyage : si le personnel est suffisant…et qui va devoir aller négocier avec les mairies récalcitrantes ?

-  Cantine : les communes pourront-elles gérer ?

Ce que nous devons continuer à marteler : Il faut (comme promis en juin !!!) que l’on travaille avec des groupes restreints d’élèves. C’est la seule façon de limiter le brassage et de permettre une vraie distanciation. Mais il faut des moyens humains pour cela ! Priorité à la santé ou non ? Nous devons refuser le travail hybride distanciel/présentiel tout comme la délégation de compétences aux collectivités sur des organisations type 2S2C.

ANNONCES TARDIVES ET QUESTIONS EN SUSPEND

Une fois encore, tout est précipité et les équipes et leur direction vont être sous pression.

-  Personnels vulnérables : enfin une confirmation officielle du retour à la prise en compte des 11 pathologies de mai le 29/10 juste avant la rentrée !

Circulaire FP du 29/10 : 3 cas pour être placé en ASA si on ne peut pas télétravailler :

1) Personne identifiée comme contact à risque (A faire valoir par transmission d’un certificat médical d’isolement)

2) Personnel vulnérable (Remarque : toujours pas de nouveau décret à ce jour donc celui du 05 Mai s’applique) (A faire valoir par transmission d’un certificat médical d’isolement)

3) Garde d’enfants si l’établissement est fermé. Dans les services, télétravail est la norme pour toutes les fonctions télétravaillables

-  Attestations : Pour les équipes, une attestation professionnelle signée du DASEN devrait arriver aux collègues. Pour les familles, une attestation est déjà en ligne, à remplir une seule fois pour la durée du confinement. Mais il est intolérable que les directeurs-trices aient à charge de les signer, alors que les autres dérogations sur font sur l’honneur !

-  Piscine, animations pédagogiques…on continue, vraiment ?! Pesons pour le report ou le distanciel des anims et l’arrêt de la piscine dans ces conditions.

-  Non remplacement : peut-on sérieusement accepter de répartir les élèves ? Le SNUipp-FSU 54 vous invite à renvoyer les élèves autant que possible. La hiérarchie doit se positionner !

Faites-nous part de toutes vos questions ou difficultés !

ACTIONS, REACTIONS !

Que fait-on ?

Au niveau national, le SNUipp-FSU continue à mettre la pression au ministère pour exiger notamment le travail en groupes restreints. C’est un ultimatum qui est posé et qui débouchera si nécessaire sur des actions de grève.

Au niveau départemental, les militant.es continueront à relayer vos questions, remarques et défendre vos positions.

Vous pouvez remplir des fiches RSST (Registre Santé et Sécurité au Travail en ligne sur : PARTAGE > Mes applications > Santé et Sécurité au Travail > RSST) pour signaler tout dysfonctionnement : distanciation impossible, nettoyage insuffisant, matériel sanitaire manquant… Cela permettrade mettre la pression sur l’administration pour prendre en charge ces difficultés et/ou répondre aux questions qu’elles posent. Cette démarche peut se compléter pour les besoins les plus sensibles par une alerte CHSCT en adressant un simple mail pour décrire la situation problème à secretaire-chsct54@ac-nancy-metz.fr.

Des RIS en visio seront rapidement proposées pour échanger et débattre ensemble.

Et on se prépare à la grève pour refuser ce mépris permanent et cette gestion déplorable de la crise sanitaire ! Une alerte sociale est en cours et un préavis devrait rapidement suivre.

HOMMAGE A SAMUEL PATY

Si le confinement a pris le dessus dans l’actualité, le temps d’hommage à notre collègue aura bien lieu ce lundi.

Une mise en place bien chaotique, qui aboutira finalement à…une rentrée lundi à 8h ! Incompréhensible alors que mairies, équipes, parents se sont déjà parfois organisés pour une reprise à 10h !

A cause du plan vigipirate, les collègues feront donc une croix sur le temps d’échange et de préparation pour ce moment si délicat. Les ressources en ligne seront lues ce weekend sans temps d’appropriation et de choix réfléchi ? Est-ce la valeur de l’hommage à rendre ?

Une fois encore, amateurisme et annonces de dernière minute (mail de notre ministre ce vendredi 17h30 pour annoncer la rentrée à 8h).

Bon courage à vous pour cette rentrée tellement particulière…

 

38 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.