SNUipp-FSU 54
http://54.snuipp.fr/spip.php?article163
Ce qu’en disent les programmes, extraits des programmes de 2002
lundi, 9 janvier 2006
/ Site du SNUipp 54
« L’accès à la langue écrite relève de la totalité du cycle des apprentissages fondamentaux et non de la seule année de cours préparatoire. Apprendre à lire, c’est apprendre à mettre en jeu en même temps deux activités très différentes : celle qui conduit à identifier des mots écrits, celle qui conduit à en comprendre la signification dans le contexte verbal (textes) et non verbal (supports des textes, situation de communication) qui est le leur. Chez le lecteur débutant, la compréhension reste difficile et doit être fortement soutenue, en particulier lorsqu’on aborde des textes longs ou complexes. La fréquentation parallèle de la littérature de jeunesse, facilitée par de nombreuses lectures à haute voix des enseignants, est tout aussi nécessaire et demeure le seul moyen de travailler la compréhension des textes complexes. Il appartient aux enseignants de choisir la voie qui conduit le plus efficacement tous les élèves à toutes les compétences fixées par les programmes (les compétences de déchiffrage de mots inconnus en font partie). »
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.