www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Le syndicat : dossiers  / Les campagnes  / Les campagnes  / Rythmes scolaires et APC 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
18 octobre 2007

Suppression des cours du samedi matin : Première réaction du SNUipp-FSU

La réaction du SNUipp 54 fera l’objet d’un article qui sera publié dans la journée.

Le SNUipp prend acte de l’annonce du ministère de l’Education nationale de supprimer les cours du samedi matin à l’école primaire, de ne pas reporter les deux heures de cours et de les utiliser pour « les élèves qui en ont le plus besoin ». Toutes les écoles devraient donc dès l’année scolaire 2007/08 fonctionner suivant le même calendrier sans classe le samedi et le mercredi et sans empiéter sur les vacances d’été.

Le SNUipp dénonce l’absence de concertation avec les représentants des enseignants, des parents, des municipalités et des partenaires de l’école avant la prise d’une décision d’une telle importance pour l’école et les élèves. Cette annonce est d’autant plus surprenante qu’elle est prononcée à la veille de l’installation de la commission sur l’évolution du métier d’enseignant.

Cette mesure soulève de multiples interrogations.

- Quelles en seront les conséquences sur les programmes de l’école primaire ?
- Quelles seront les modalités d’organisation des heures de « soutien » ?
- Que devient le temps réservé au conseil des maîtres et aux conseils d’école ?
- Comment s’organisera le service des enseignants des écoles ?

Mieux prendre en charge les élèves en grande difficulté scolaire, ne peut se limiter à la mise en place d’heures de soutien. Pour le Snuipp , il est urgent de mettre en mettre en place une véritable transformation de l’école qui permette que les inégalités sociales ne se transforment pas en inégalités scolaires. Cela nécessite d’abaisser les effectifs, de mettre en place « plus de maîtres que de classe » en priorité dans les secteurs les plus difficiles, de développer le travail en équipe et la formation des enseignants.

Le ministre de l’Education nationale doit engager rapidement une véritable concertation avec l’ensemble des partenaires de l’école.

Le SNUipp demande en urgence une audience au ministre en ce sens.

 

17 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.