www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Carrière  / Mouvement, permut’ 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
16 novembre 2020

Bilan du mouvement 2020 avec la DSDEN et pistes pour le mouvement 2021

Une réunion bilan du mouvement 2020 a eu lieu le 16/10/20. Lisez ici le compte-rendu, comprenant aussi des revendications et des perspectives pour le mouvement 2021.

Cette réunion bilan du mouvement 2020 a été demandée par le SNUipp-FSU 54. Il se trouve que le ministère lui-même avait invité les DSDEN à en tenir. Vos représentant.es avaient pour objectifs de faire remonter à la fois des remarques générales sur le déroulement très compliqué du mouvement (nouvelles règles, nouveau barème, fin des CAPD donc manque de transparence, calendrier tardif…) et de poser des questions et remarques pour améliorer le déroulement du prochain mouvement. Malheureusement, beaucoup de choses sont affichées comme verrouillées par le ministère.

1. Gestion du mouvement et de l’information aux collègues

Les services ont rappelé que tout s’est fait à distance à cause du confinement. Ni la cellule téléphonique, ni les réunions d’information prévues n’ont pu être maintenues, mais qu’ils ont su être présents pour répondre aux collègues (par mail) et gérer les problèmes lorsqu’ils se présentaient. Les syndicats ont rappelé que le travail de décryptage des nouvelles règles du mouvements et du barème, leurs demandes de précisions sur certains points, la collecte des retours des collègues et des réponses obtenues, ainsi que la disponibilité de militant.es syndicaux-ales ont permis de réduire le nombre d’appel directe à la DSDEN et d’éclaircir certaines questions ou mal entendus.

Pour faciliter l’information, une FAQ pourrait être envisagée en 2021. Solution que le SNUipp 54 avait déjà adoptée cette année.

2. Comparaison avec le mouvement 2019

Cette année, moins 10% de participation et un taux de satisfaction des vœux à peu près équivalent (55% des participant.es muté.es). Il est difficile de savoir si cette baisse de participation est due au contexte de confinement ou aux nombreux bouleversements du mouvement qui ont pu rebuter. Les nouveautés du barème comme « rapprochement de conjoint » ont bien eu un effet positif sur les nominations, puisque beaucoup des collègues qui ont demandé ces nouvelles bonifications ont effectivement obtenu des mutations qu’ils avaient demandées. La limite réside parfois dans la façon dont les collègues font leurs vœux (nb de vœux insuffisants ou peu stratégiques – les conseils des représentant.es syndicaux-ales pour ces opérations de mouvement sont donc plus que jamais indispensables pour éviter de trop grandes déceptions).

La différence majeure qui est apparue, est l’augmentation des affectations « hors vœux » (hors écran 1 et 2, sur poste non demandé) : 3 l’an dernier, 17 cette année ! Cela est dû au nouveau fonctionnement du logiciel. Les nominations sont à titre provisoire, mais souvent très difficiles à vivre…contrairement à d’autres départements, l’IA DASEN a refusé de revenir sur ces nominations lors des recours.

3. Fonctionnement du logiciel (algorithme)

Au cours des opérations, la DSDEN nous a donné des versions différentes de la façon dont l’algorithme opère les choix et nomme les collègues. A ce jour, même pour les services, le fonctionnement de l’algorithme reste obscur et complexe ! Comment peut-on faire des vœux réfléchis sans savoir comment ils seront pris en compte ? Les dernières tentatives d’explications sont aberrantes : le logiciel ne partirait pas de votre vœu 1 pour vous nommer « hors voeux » mais de la zone infra numérotée aléatoirement 1 dans la circulaire ! Longwy… LA DSDEN nous assure essayer de faire changer ce point nationalement. Dans tous les cas, il faudra vraiment que les choses soient éclaircies et expliquer à toutes et tous.

4. Règles du mouvement 2021

LA DSDEN confirme, conformément aux consignes ministérielles qui leur ont été rappelées, que les syndicats ne seront encore pas consultés sur la rédaction de la nouvelle circulaire qui définit les règles du mouvement. La situation en 2020 a pourtant montré , comme nous l’avions prévu et signalé, que les syndicats ont permis de repérer de nombreuses erreurs, omissions lourdes de conséquences et points mal expliqués Pourtant, ce travail commun que nous menions avec l’administration en CAPD les années précédentes permettaient des ajustements importants et clarifications avant la publication, ce qui, au final, facilitait les opérations pour les personnels comme pour les services ! Le SNUipp-FSU 54 va tout de même envoyer nombre de remarques et suggestions afin que la circulaire de l’an prochain soit si possible améliorée.

5. Barème

Quelques éléments de réponse ont été apportés aux premières questions des syndicats :

- Point Pays-Haut et REP/REP+ :

D’après les statistiques, les collègues non titulaires de leur poste ne resteraient pas très longtemps dans le Pays Haut (moins de 3 ans). La DSDEN réfléchit donc à ne compter que l’année en cours et non plus un cumul des dernières années pour les collègues nommé.es à titre provisoire (la bonification serait donc accordée dès la première année - très bien -, mais ne pourrait plus se cumuler dans le temps - moins bien-). De même pour les points REP/REP+.

Rappel : le ministère s’oppose à toute bonification pour les postes à titre provisoire…le but étant que le maximum de personne soit nommé à titre définitif. Disposition fallacieuse car être nommé.e à titre provisoire n’est généralement pas un choix ! C’est plutôt une conséquence du manque de postes disponibles au mouvement en 1ere phase.

-  AGS :

Les organisations syndicales demandent unanimement le retour d’un mode de calcul de la base du barème sur l’Ancienneté Générale de Service plutôt que sur la seule « Ancienneté Education Nationale » qui a été appliquée depuis cette année à la surprise générale. En effet, cela entraîne un impact négatif très fort pour tous les collègues en reconversion (et passant donc d’une autre branche de la Fonction Publique à l’Education Nationale). Malheureusement, cette demande est également rejetée par la DSDEN qui affirme que ce choix est ministériel et leur est imposé. Nous avons pourtant connaissance d’autres départements qui se sont abstraits de ce choix cette année…

-  Point Enfant :

Cette année, les points enfants se sont retrouvés inférieur au point pour 1 an d’ancienneté (5 points par enfant / 10 point par année d’ancienneté. Avant, il y avait 1 point par enfant et 1 point par année d’ancienneté). LA DSDEN répond qu’il est impossible de revenir à cette égalité car les bonifications pour enfants ne relèvent pas des « priorités légales » définies par le Ministère (dans le cadre des tristement nommées « Lignes de Gestion »). Or, toute bonification « locale » doit obligatoirement être « inférieure » aux points des priorités légales.

-  Rapprochement de conjoint.e

Les points de rapprochement de conjoint.e sont valables uniquement sur la commune de travail. Donc, il existe une inégalité liée au nombre d’écoles qui varient en fonction de la grosseur de la commune (obtenir ces points pour la commune de Nancy s’applique sur de nombreuses écoles, alors que sur une petite commune rurale…). LA DSDEN répond que c’est en débat à avoir au niveau académique mais que les textes ministériels doivent être respectés

-  Calendrier :

Le calendrier est tardif dans le 54. Le DASEN répond que cela est dû aux élections récurrentes et qu’il ne veut pas que les débats et arbitrages de carte scolaire interfère dans débats électoraux Il est prévu une harmonisation au niveau académique. Mais si on avance la période de saisie des vœux au mouvement général, la DSDEN estime qu’elle n’aura pas le temps de mener les commissions puis de transmettre les avis aux candidat.es sur les postes à profil avant cette saisie des vœux. Les candidat.es sur ces postes spécifiques ne sauraient donc pas s’ils-elles ont une chance ou non d’obtenir ces postes avant de faire leurs vœux) .

-  Déroulement de la 1ère phase manuelle sans les syndicats :

La DSDEN confirme que la phase manuelle s’est réalisée également sans les IEN (en vacances) mais qu’ils et elles ont été interrogé.es. Ce nouveau système est très pénalisant pour les collègues : aucun œil extérieur, ni spécialiste des circonscriptions ! Cela provoque à la fois des erreurs (postes non disponibles etc) et des nominations moins en cohérence avec les vœux.

-  Postes à profils : les candidats souhaiteraient pouvoir avoir une explicitation des avis émis par la commission.

La DSDEN répond que les collègues peuvent demander à l’IEN qui préside la commission. Si pas de réponse, ils et elles peuvent contacter Mme THOURON à la DSDEN ((si difficultés, ne pas hésiter à nous solliciter également pour appuyer la demande).

Le SNUipp-FSU 54 a fait parvenir de nombreuses demandes d’améliorations de la circulaire, du fonctionnement et des barèmes suite à vos retours sur le mouvement 2020 et restera vigilant et actif. Nationalement, le SNUipp-FSU continue à peser dans les instances et concertations, pour peu que le Ministre daigne écouter et prendre en compte les revendications du terrain ! Plus le SNUipp-FSU représentera de collègues, plus nous toutes et tous serons écouté.es. Une solution : se syndiquer !

JPEG - 46.6 ko

 

15 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.