www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / Pédagogie 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
3 juillet 2020

Une rentrée mal préparée et mal évaluée

Le ministère a présenté aux organisations syndicales les grands principes des évaluations nationales standardisées CP, CE1 , 6ème, 2nde et CAP de la rentrée 2020... Travail à revoir !

Au delà des évaluations nationales standardisées déjà connues pour les niveaux CP et CE1, le ministère annonce la mise à disposition de "banques de tests de positionnement". L’ensemble serait alors supposé permettre de proposer aux élèves des dispositifs de soutien individualisés.

Mais une fois de plus, notre ministère nous ramène à une conception toujours plus individualisée des apprentissages et de la remédiation. L’apprentissage, conçu toujours plus comme une démarche "mécanique" s’appuierait une fois encore sur des formes pédagogiques basées sur les entraînements, la répétition et l’automatisation qui ne permettent pas d’accéder à la compréhension et ne tiennent pas compte de l’importance de l’effet "groupe", du co-apprentissage de pair à pair, de la relation à l’autre et aux savoirs.

Après les mois éprouvants qu’ils viennent de vivre, les élèves comme les enseignant.es ont avant tout besoin de retrouver les dynamiques pédagogiques collectives et la confiance en eux-elles et en l’école.

Les enseignant.es ont surtout besoin d’être reconnu.es dans leur professionnalité, et que leur liberté pédagogique soit légitimement reconnue comme la voie principale permettant de concevoir et mettre en œuvre les situations d’apprentissages réellement adaptées aux besoins individuels et collectifs des élèves qui leur sont confié.es. Les équipes auront donc surtout besoin qu’on leur donne du temps pour adapter leurs progressions et programmations au regard de cette rentrée hors norme.

Aucun outil ne devrait donc leur être imposé dans ce cadre et la connaissance de la situation du système éducatif ne doit plus reposer sur des évaluations "exhaustives" mais sur des données statistiques ne nécessitant pas un recueil extensif de données mais des échantillonnages.

De plus, les organisations syndicales, Se UNSA, Sgen CFDT, SnesFSU, SNUep-FSU, SNUipp-FSU et Unsen CGT éduc’action, exigent que le ministère donne d’autres signes de préparation de cette rentrée 2020 qui ne ressemble à aucune autre et y assortisse les moyens nécessaires pour lutter contre les inégalités mises en lumière pendant le confinement.

Cette rentrée doit être préparée en anticipant plusieurs scénarii, en faisant confiance aux personnels, en leur donnant le temps et les moyens nécessaires, et en s’appuyant sur leur expertise et leur professionnalisme.

Non, les évaluations nationales standardisées et autres tests ne peuvent être l’alpha et l’oméga de la rentrée 2020 !

Et pendant ce temps, la circulaire de rentrée n’est toujours pas parue...

PDF - 492.9 ko
communiqu_de_presse_commun_une_rentre_mal_value

 

23 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.