www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / Pédagogie  / Lecture 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 octobre 2006

LECTURE : le débat n’est pas clos

par Dominique GERARD

Les collègues nous font part des relations parfois tendues qui se nouent avec les familles au sujet de l’apprentissage de la lecture. Ici, un mot dans le cahier de texte où l’on s’étonne de ne pas voir trace de la méthode syllabique prônée par le Ministre. Là, un élève qui reprend son maître : « tu sais, mon papa il a dit que mon prénom se lit comme ça : Ju ... lien (et l’enfant prenant soin de bien décomposer les syllabes). Là encore, une maman qui interpelle l’enseignante à la sortie de l’école : « quand est-ce que vous commencez la lecture ? ».
Il n’est bien évidemment pas question de fustiger les parents dont les interrogations révèlent, à juste titre, l’importance accordée par les familles à l’apprentissage de la lecture et les profondes inquiétudes qu’il nourrit. On se permettra néanmoins de souligner, une nouvelle fois, combien les déclarations ministérielles ont pu jeter le trouble tant chez les enseignants que chez les parents.
Inutile de préciser en ce début d’année scolaire que les relations que nous allons être amenés à construire avec les parents vont être déterminantes pour la suite. En effet, la réussite des apprentissages passe nécessairement par l’établissement d’un climat de confiance (dans la classe mais aussi au dehors) qui se nourrit de dialogue et d’écoute réciproques.
Tout n’est donc pas question que de méthode.

Une fois n’est pas coutume, on peut souligner l’initiative de notre hiérarchie qui publie sur le site de l’Inspection Académique un argumentaire « à destination des enseignants pour la présentation en début d’année de l’apprentissage de la lecture aux parents d’élèves » (www.ac-nancy-metz.fr/IA54 espace professionnel, rubrique ressources pédagiques, maîtrise de la langue). Nul doute que les enseignants, et pas seulement les débutants, y trouvent là matière à préparer sereinement la réunion avec les parents.
Mais il faut aller plus loin. Au delà de la question des méthodes, la polémique sur la lecture aura au moins eu le mérite de soulever la question de « l’apprentissage de l’apprentissage de la lecture » : comment forme t-on les enseignants à apprendre à lire ? Il est donc bien question aussi de formation initiale et continue parce que les besoins de formation pour mieux accompagner les enseignants et les équipes constituent plus que jamais une nécessité.
Le débat est donc loin d’être clos. Fidèle à son ambition de nourrir la réflexion afin de transformer l’école, le SNUIpp 54 a décidé dans un premier temps de faire un état des lieux de la formation initiale en interrogeant les jeunes stagiaires à l’IUFM mais également les jeunes collègues qui débutent dans le métier. Il s’agira de faire le point aussi bien sur la place réservée à la lecture dans le cursus d’apprentissage que d’apprécier les points sur lesquels la formation n’apporte pas de réponse, notamment lorsque l’on débute dans le métier.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.