www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / Pédagogie  / Lecture 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
1er septembre 2006

Apprendre à lire « pas si simple ! »

L’année dernière a été marquée par les annonces intempestives du Ministre sur l’apprentissage de la lecture. En annonçant publiquement le rétablissement de la méthode syllabique ou encore une « épidémie de dyslexie » le Ministre a suscité de vives réactions chez les enseignants. Pétition à l’initiative des organisations syndicales, des mouvements pédagogiques, d’associations de chercheurs et d’organisation de parents, conférence de presse, intervention de chercheurs, débats publics se sont multipliés et ont conduit finalement le ministre à n’apporter aux programmes que de légères modifications. Celles-ci n’empêchent pas de traiter l’ensemble des aspects de l’apprentissage de la lecture : travail sur la phonologie, le déchiffrage, la compréhension, l’entrée dans la culture de l’écrit.

Pourtant, Gilles de Robbien, poursuit dans le même sens ses interventions publiques, évoquant la méthode syllabique, mais aussi l’orthographe, le calcul et la grammaire. Il développe les « idées reçues » , dénigre le travail réalisé dans les écoles et véhicule une vision simpliste des apprentissages. Finalement c’est l’expérience professionnelle, le travail d’élaboration, les acquis de la recherche qui sont remises en cause.

Les propositions que nous portons pour assurer la réussite de tous les élèves sont à l’opposé de ces orientations : diversifier les situations et les conditions d’apprentissage, permettre aux équipes de les élaborer collectivement en bénéficiant de plus de formation continue pour avoir accès aux résultats des recherches en sciences de l’éducation. Cela demande des moyens pour faire varier la taille des groupes, du temps pour travailler en équipe, des enseignants spécialisés pour intervenir auprès des élèves en difficulté.

La campagne ministérielle n’est pas sans effet auprès de l’opinion publique : c’est la raison pour laquelle le SNUipp, le SGEN, le Se, la FCPE, la Ligue de l’enseignement, les mouvements pédagogiques (ICEM, GFEN, AGIEM) ont décidé de poursuivre leurs actions à la rentrée en direction de toutes les écoles et tous les parents en diffusant un quatre pages unitaire. Battre en brèche les contre-vérités ministérielles et permettre à chaque enseignant de poursuivre les pratiques conformes au programme de 2002, tels sont les objectifs de cette publication.

La vigilance et la mobilisation de toute notre profession vont donc se poursuivre.

Les organisations signataires :

AGEEM (Association Générale des enseignants des Ecoles Maternelles publiques)
AIRDF (Association Internationale pour la recherche en didactique du français)
CRAP (Cahiers Pédagogiques)
ICEM (Institut Coopératif de l’Ecole Moderne)
FCPE (Fédération des Conseils de Parents d’Elèves)
GFEN (Groupe Français pour l’Education Nouvelle)
LIGUE de l’ ENSEIGNEMENT
SNUipp-FSU (Syndicat National Unitaire des Instituteurs et Professeurs des Ecoles)
SE-UNSA (Syndicat des Enseignants)
SGEN-CFDT (Syndicat Général de l’Education Nationale)
AFEF (Association française des enseignants de français)-
SI-EN-UNSA (Syndicat des inspecteurs de l’Education Nationale)
SNPIEN-FSU (Syndicat des personnels d’inspection de l’Education Nationale)

PDF - 790.1 ko
Apprendre à lire « pas si simple ! »

 

10 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.