www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / Pédagogie  / Lecture 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
9 janvier 2006

Hasard ou volonté politique ?

Quelle mouche a donc piqué le Ministre ? Même les éditeurs scolaires ne le soutiennent pas dans sa démarche ! En rendant la méthode de lecture responsable de l’échec à l’école, il se dédouane à bon compte de l’absence de mesures en faveur de la réussite de tous les élèves. Que ce soit la loi Fillon ou le plan ZEP, ce qui caractérise la politique en matière d’éducation est l’indigence des dispositions concernant l’école. Laisser perdurer les difficultés des élèves c’est justifier les mesures d’exclusion précoce des élèves dès le collège. Le Ministre esquive ainsi la question d’une transformation de l’école permettant de dépasser les obstacles à la réussite de tous. Il s’adapte à des choix budgétaires qui ne permettent pas de la financer. En décidant qu’il y aurait une méthode qui devrait être appliquée dans tous les CP de France, il rompt avec la liberté pédagogique, qui n’est pas l’irresponsabilité individuelle, mais la possibilité de choisir les pratiques d’enseignement, dans le cadre des programmes et en cohérence avec la réflexion collective des équipes. Il est urgent de mettre en échec ces choix passéistes, qui tournent le dos à l’intérêt de l’école.

Ces annonces ne sont pas le fruit d’une simple lubie, d’un mauvais choix ou d’une erreur, mais définissent une autre école. Aussi est-il urgent de mettre en échec les choix actuels du Ministre qui tournent le dos à la réussite de tous les élèves.

 

4 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.