www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Carrière  / Promotions, salaires ... 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
17 décembre 2013

CAPD DU 10 DECEMBRE 2013 : PROMOTIONS ET FORMATION, COMPTE-RENDU

La CAPD du 10 décembre portait sur les promotions et les stages de formation continue. Le SNUipp54-FSU est intervenu à de nombreuses reprises. Toutes les informations ici. Vous retrouverez aussi les barèmes et les éléments pris en compte dans le calcul de ce barème ainsi que le tableau d’avancement avec l’évolution des indices. Nous avions informé tous nos syndiqués promouvables sur l’année 2013-2014 ainsi que les collègues qui nous ont fait parvenir une fiche de contrôle. Suite à la CAPD aucun changement n’est intervenu.

Compte-rendu de la CAPD du 10 décembre 2013

La CAPD du 10 décembre 2013 portait principalement sur les promotions et sur la formation continue. Le SNUipp a débuté cette commission par une déclaration préalable à lire ci-jointe.

Promotions

Les promotions ont été examinées. Aucun changement n’est intervenu par rapport au projet transmis par l’administration il y a une semaine. Tous les syndiqués promouvables ainsi que les collègues qui nous ont fait parvenir une fiche de contrôle ont été avertis par le SNUipp54-FSU. Le SNUipp continue à défendre la promotion au grand choix pour tous et condamne vivement le système de notation qui reste injuste et trop subjectif.

Vous trouverez dans les documents ci-joints :

- Le barème des derniers promus dans chaque échelon (tableau réalisé à partir des documents préparatoires à la CAPD du 10/12/13).
- Les éléments pris en compte dans le calcul du barème
- Le tableau d’avancement avec l’évolution des indices ; cela permet de connaître l’augmentation salariale lorsqu’on passe d’un échelon à l’autre.

En cas de doute ou de question, n’hésitez pas à nous contacter.

Formation

La formation continue cette année ressemble aux années précédentes…en pire… Encore moins de stages à candidatures individuelles, une liste de stages à public désigné 4 fois plus longue que celle des stages à candidatures individuelles… A la lecture des statistiques cette année, on a l’étrange impression que l’administration a réussi son coup ! La baisse significative de l’offre de stage a réussi à détourner les collègues de l’intérêt qu’ils pouvaient porter à la formation… Notre département compte plus de 4000 enseignants dans le 1er degré ; seulement 105 collègues se sont inscrits à un ou plusieurs stages sur GAÏA !

N’oubliez pas qu’un droit ne s’use que si l’on ne s’en sert pas !!!!! Faites respecter votre droit à la formation, ne baissez pas les bras, même si l’offre est faible ! Ne laissez pas croire au DASEN que la formation continue n’intéresse plus les enseignants du 1er degré !!!!

Le SNUipp a rappelé son opposition au système des priorités que les IEN peuvent accorder à certains collègues pour des départs en stage. Ce type de priorité n’a pour nous aucun sens, sachant que les libellés des stages définissent déjà le public. Certains collègues ne partiront pas en stage cette année car ils n’ont pas obtenu de priorité par leur IEN…

Un groupe de travail se tiendra en fin d’année scolaire en vue de préparer le plan de formation 2014/2015, cette règle devrait alors être supprimée.

Questions diverses du SNUipp :

1)2ème partie de la consultation des enseignants sur les nouveaux programmes : Sur quel temps seront prises les 3h ? Malgré des demandes répétées, le DASEN n’a toujours pas répondu à cette question pourtant assez simple puisque c’est lui-même qui a indiqué dans une note de service que ces 3h devaient être prises sur les animations pédagogiques. Qu’attend-il pour donner la consigne de n’effecteur que 15h d’animations pédagogiques ? Réponse le 19 décembre, après le conseil d’IEN. Mieux vaut tard que jamais !!!

2)Remboursement de trop perçus : De nombreux collègues ont rencontré des problèmes de trop-perçus. Les représentants du personnel du SNUipp ont demandé au DASEN d’intervenir auprès de la direction régionale des finances pour éviter les trop importants retraits sur salaire. Réponse : la procédure de régularisation est imposée : le 1er prélèvement est non négociable, ensuite possibilité de demander un étalement de la dette. Certains collègues se sont vus retirer en une fois des sommes de plus de 1200 euros, la règle étant de laisser l’équivalent du RSA au minimum… Cette disposition place des collègues dans des situations financières catastrophiques sur le long terme. Inacceptable !

3)Consultation sur les programmes 2008 : Le SNUipp a demandé qu’une synthèse départementale soit transmise aux collègues. Mr Luscan, IENA, a répondu que ce n’était pas prévu d’en effectuer une par département. On nous a donc gentiment conseillé de nous tourner vers la Rectrice. Pour information, la synthèse nationale a été envoyée sur les boites professionnelles de tous les enseignants.

4)Situation dans le Pays-Haut : Le SNUipp a alerté à nouveau le DASEN au sujet de la situation plus que critique du Pays-Haut. Plusieurs classes maternelles à 32 et 33, avec parfois 4 élèves MDPH dans la même classe. Plusieurs collègues déjà en arrêt, d’autres en souffrance. Surcharge en ville comme dans le rural. Congés maternité plus nombreux dans ces secteurs en raison de l’âge des collègues nommées. Classes non remplacées. Absence de 2 psychologues scolaires, appauvrissement des Rased…. La liste des points noirs est longue… Cette souffrance ne concerne pas que les jeunes collègues mais depuis cette année les plus anciens également.

Face à cette situation, le SNUipp54 a effectué 2 propositions d’urgence :

- dossier orientations SEGPA : recul des dates de dépôt des dossiers CDO

- demande au DASEN de s’adresser à la MDPH pour que certains dossiers soient assouplis ; le bilan psychologique pouvant ne pas être sollicité dans certaines situations, une observation du psychologue scolaire en classe peut suffire.

Le DASEN n’y est pas opposé, il discutera de ces propositions avec J. Marchal, l’IEN ASH. Cependant, il continue à nier l’évidence, à citer l’exemple de classes dans le rural avec 13 élèves (et à renvoyer la responsabilité aux maires), à dire que les élèves de maternelle ne fréquentent l’école que le matin et qu’il pourrait fermer des ½ postes, à rappeler qu’il a déjà fait des efforts sur les postes de référents, d’Ulis et de Clis dans ces secteurs… au moment où l’Education Nationale prend enfin en sérieusement en compte les risques psycho-sociaux, ce discours n’est pas à la hauteur des réponses attendues par des collègues en souffrance !

A propos du diplôme de directeur d’établissement d’éducation adaptée et spécialisée (DDEEAS) : cette formation existe toujours à Suresnes, mais ce diplôme n’a plus que l’utilité de la direction de SEGPA. Depuis 2007, il faut un master 2 + habilitation par le ministère de la santé pour être à la direction d’établissements médico-sociaux. A cette rentrée, il y aura 3 postes de directions de SEGPA vacants (Lunéville, Blainville, Villerupt). Les départs en stage pour préparer le DDEEAS seront considérés au moment des appels à candidature pour les stages nationaux.

Quelques dates à retenir :

- Permutations (groupe de travail) 23 janvier 2014

- Carte scolaire 1er et 2nd degré : CTDS le 24 janvier 2014 et CDEN entre le 3 et 7 février 2014

- Liste d’aptitude aux fonctions de directeur d’école : CAPD le 21 mars 2014

- Examen des priorités « Mouvement » (groupe de travail) : 21 mars 2014

- Période de saisie du mouvement : du 26 mars au 9 avril 2014

- CAPD Mouvement : 22 mai 2014

 

50 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.