www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / EDUCATION PRIORITAIRE 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 décembre 2005

Etat d’urgence ... sociale

Depuis plusieurs années, les enseignants et les travailleurs sociaux alertent les pouvoirs publics, notamment par des actions revendicatives, sur la gravité de la situation des quartiers déshérités ; depuis plusieurs années, nos gouvernants refusent de les entendre, les privant chaque jour un peu plus des moyens de faire face.

Sans minimiser la responsabilité de leurs auteurs, il faut voir, au travers des tragiques événements de ces dernières semaines, la résultante de l’aggravation de la ségrégation urbaine, du développement des inégalités et de la déséspérance.

Les zones d’éducation prioritaires (ZEP)n’ont jamais reçu les moyens de compenser les difficultés économiques et sociales des enfants de ces quartiers : nos collègues du Haut-du-Lièvre viennent de recevoir 700€ pour mener à bien leur projet de ZEP, sur fond de réduction du taux d’encadrement. Parallèlement, le Plan Borloo prévoit de cibler et d’accompagner une poignée d’enfants sur cette zone qui compte 6 écoles et un collège !

Stopper les violences et rétablir les solidarités constituent une nécessité. Mais ceci ne peut passer par une surenchère de répression, de dramatisation orchestrée, ni par une stigmatisation accrue de certains quartiers. La politique de la ville restera vaine sans une véritable rupture avec cette politique libérale de remise en cause des garanties collectives (services publics, code du travail, droits sociaux, ...) et des droits individuels (logement, emploi, éducation ...).

Les banlieues ont besoin, désespérément, de justice, de respect, d’égalité et de perspectives d’espoir.

Le Conseil Syndical du SNUipp54

 

16 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.