www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Métier  / Direction 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
13 septembre 2013

Recrutement d’EVS pour l’aide administrative à la direction : insuffisant !

139 EVS (sous contrat unique d’insertion) pour l’aide administrative vont être recrutés à cette rentrée dans le département (10 000 au niveau national). Alors que la multiplicité des tâches reposant sur les épaules des directrices et directeurs d’école ne cessent de croitre, la mesure est bien loin de répondre aux besoins, d’autant que toutes les écoles ne pourront bénéficier de cette aide administrative. C’est la raison pour laquelle nous invitons les écoles à écrire au DASEN pour demander à bénéficier de cette mesure (le modèle de courrier est à télécharger sur notre site). Nous rappelons par ailleurs notre exigence de mettre fin à la précarité dans les écoles par la création d’emplois statutaires de la fonction publique.

Les missions

Le ministère de l’Éducation nationale aurait obtenu du ministère du Travail que ces emplois précaires soient pourvus par des personnels « plutôt jeunes et plutôt diplômés, niveau bac à bac + 2 ». De fait, les missions qui leur seraient confiées sont élargies. Elles combineraient aide administrative et aide éducative (aide à la surveillance, à l’accompagnement, aide aux enseignants…). Une fiche de poste recensant les activités qui pourraient leur être confiées est en cours de rédaction. Les contrats initiaux seraient de 12 mois, leur temps de travail hebdomadaire de 20 heures. Concernant la question de leur formation, le ministère aurait obtenu des crédits spécifiques dont il faudra vérifier la réalité sur le terrain. Il n’en demeure pas moins que lorsque les personnes vont arriver dans les écoles, leur formation sur le terrain va encore reposer sur les épaules des directeurs…

Quelles écoles ?

Le ministère avait fait la proposition de cibler les écoles de grande taille et celles concentrant les difficultés. Nous avions fait la demande que des groupes de travail paritaires soient réunis pour que s’engagent des concertations locales sur les écoles qui devront bénéficier de cette aide. Dans notre département, les choix d’implantation ont été effectués… par les IEN et simplement présentés au groupe de travail du 2 septembre 2013. Question transparence, on peut faire mieux d’autant que les quelques IEN présents ont parfois eu beaucoup de mal à expliciter leurs choix …

Dans chaque circonscription des écoles ont été ciblées et le choix a été fait d’affecter un EVS sur plusieurs écoles (2, 3, 4, 5 voire parfois 6). Le SNUipp54-FSU a dénoncé l’inégalité de traitement selon les circonscriptions et demandé que la priorité soit accordée aux écoles ne bénéficiant d’aucune décharge de direction. Pourquoi certaines écoles entrant dans la semaine de 4,5 jours ont été exclues ? Pourquoi une surreprésentation de certaines circonscription dans la « dotation » de CUI ? Pourquoi les RPI sont exclus du dispositif sous prétexte que les EVS ne peuvent être affectés par demi-journée dans une école, les frais de déplacement n’étant pas pris en compte ? Autant de questions restées sans réponses hormis la vague promesse que d’autres écoles seraient dotées … ultérieurement … A l’heure de la mise en œuvre de la grande réforme sur les rythmes scolaires, espérons que cela ne se fera pas à la semaine des quatre jeudis !

voir la répartition des contrats dans chaque circonscription :

PDF - 245.3 ko
Implantation des contrats aidés dans le département

Télécharger le modèle de lettre à adresser au DASEN

 

8 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.