www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Le syndicat : dossiers  / Les campagnes 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
24 août 2011

Rythmes scolaires : où en est-on ?

Retour à 9 demi-journées de classe par semaine, limitation du temps journalier d’enseignement à 5 heures, alternance de 7 semaines d’école et 2 semaines de vacances, raccourcissement des grandes vacances… Début juillet, le comité de pilotage de la conférence nationale sur les rythmes scolaires remettait son rapport au Ministre de l’Education Nationale : au final, 10 propositions mais sans réelle surprise puisque certaines avaient été déjà annoncées auparavant.

A peine le rapport sur le bureau du ministre, celui-ci opère une première sélection dans les mesures qu’il entend prioritairement mettre en avant. Une fois de plus, en focalisant ses premières annonces sur le « tout médiatique » - réduction des congés d’été et pause méridienne - il prend le risque de passer à côté de la démarche globale préconisée dans le rapport.

Pour le SNUipp, l’intérêt des enfants nécessite d’avoir une pensée globale sur tous les temps de l’enfant, d’agir sur le temps scolaire en n’oubliant pas la question des effectifs et le "plus de maîtres que de classes", d’articuler les temps éducatifs. Tout ceci nécessite de tenir compte des temps sociaux, un cadre national, des marges de manœuvre ... et une indispensable concertation ! ».

Une journée moins lourde, pas nécessairement moins longue. Le rapport propose la limitation du temps de classe à 5 heures par jour (jusqu’en 5e) avec 2 heures d’accompagnement éducatif, accordant une importance toute particulière à la pause méridienne qui ne devrait pas être inférieure à 1h30. La journée de classe terminée, les élèves rentreraient chez eux tout travail fait.

Retour au mercredi ou samedi matin. Avec la suppression du samedi matin, la densité de la journée d’école a été fortement accentuée. Au regard des comparaisons internationales, la France est le pays où les journées sont les plus chargées ... et les semaines les plus courtes. Les auteurs du rapport préconisent le retour à une semaine de 9 demi-journées avec 3 heures le mercredi ou le samedi matin et un maximum de 23 heures hebdomadaire de classe sans toutefois trancher sur la façon d’y parvenir : cadrage national ou solutions laissées à l’appréciation des collectivités territoriales.

De 36 à 38 semaines de classe Pour ce qui est de l’organisation annuelle, la durée de classe passerait de 36 à 38 semaines, séquencées en périodes d’enseignement de 7 à 8 semaines suivies de 2 semaines de vacances. Pour permettre cette organisation, la durée des vacances de Toussaint passerait à deux semaines et celle des grandes vacances serait limitée à 6 semaines. La France resterait divisée en trois zones pour toutes les vacances sauf celles de Noël, et une plage commune serait maintenue l’été entre le 13 juillet et le 16 août.

Concertation ? Le ministre de l’Éducation nationale a indiqué qu’il allait engager des "concertations" sur la base de ce rapport afin de décider concrètement de mesures qui pourraient entrer en vigueur à la rentrée 2013. Une façon sans doute de gagner du temps ...

Quoi qu’il en soit, durée des congés d’été et pause méridienne ne sont qu’une partie d’un dossier aux multiples dimensions. Et il faudra bien - c’est une question de crédibilité que la réflexion soit aussi porteuse d’amélioration des conditions d’exercice du métier notamment en donnant aux enseignants du temps pour enseigner, se concerter et travailler en équipe. Cela passe aussi par un changement radical de cap en matière de politique budgétaire.

 

27 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.