www.snuipp.fr

SNUipp-FSU 54

Vous êtes actuellement : Carrière  / Archives  / Archives 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
20 mai 2011

Stagiaires La circulaire PES est parue : les jeunes au casse-pipe !

La circulaire précisant « le dispositif d’accueil, d’accompagnement et de formation des enseignants stagiaires des premier et second degrés et des personnels d’éducation stagiaires » est parue. Principale nouveauté pour la rentrée prochaine : les jeunes collègues seront en poste dès le premier jour de rentrée ...

Les conditions de la rentrée prochaine et leur cortège de suppressions de postes, interdisent la possibilité d’effectuer la première période en binôme, dispositif pourtant largement plébiscité par les stagiaires.

C’est à peine si ceux-ci bénéficieront d’une préparation à la prise de fonction. Il leur est en effet proposé une prérentrée de 5 jours, « sur la base du volontariat » en quatre temps : accueil institutionnel avec remise d’un livret, regroupement dans les écoles pour recenser les besoins de formation, formation théorique à la « Tenue de classe », accueil dans l’école d’affectation et contact avec l’équipe.

La circulaire recommande d’éviter pour les enseignants du premier degré les nominations dans les écoles les plus difficiles, sur les postes spécialisés et les classes les plus délicates (CP par exemple).

L’accompagnement tout au long de l’année se fait par des tuteurs (EMF ou MAT) et des enseignants « chevronnés ». Le tiers temps de formation est réaffirmé. Cette dernière sera « adaptée au parcours antérieur du stagiaire », se déroulera in situ ou dans la circonscription, sous forme de stages filés le premier mois suivis d’un ou deux stages groupés. Une attention particulière doit être mise sur l’accompagnement durant le premier mois. La mise en place d’un binôme remplaçant/stagiaire est recommandée.

Les objectifs et contenus de la formation sont précisés : améliorer la pratique d’enseignement à partir d’une analyse des situations pouvant être vécues en classe ; acquérir des connaissances dans des domaines non maîtrisés ; répondre aux besoins spécifiques exprimés par le stagiaire ; favoriser l’échange de pratiques professionnelles et le travail collectif des équipes.

Enfin les modalités d’évaluation des stagiaires doivent être portées à la connaissance des stagiaires dès le début de l’année.

A revoir !

Faute de directives claires, chaque Inspecteur d’Académie déclinera à son gré et selon ses moyens, l’organisation de l’année. Autant dire que le tiers temps de formation, pourtant prévu par les textes ministériels, risque fort de passer à la trappe dans de nombreux départements. Quoi qu’il en soit, il est urgent de sortir du bricolage. Les stagiaires ne peuvent pas entrer dans un métier complexe sans en connaître les ressorts et les leviers essentiels. Depuis plusieurs mois, le SNUipp fait des propositions pour une formation initiale qui tienne compte de ces exigences. Dans l’immédiat, il demande solennellement au ministre qu’aucun stagiaire ne commence seul à la rentrée dans une classe et que tous bénéficient concrètement d’une pratique accompagnée durant le premier mois d’exercice.

Pour le SNUipp la réforme de la formation est complètement à revoir : une préparation au concours prenant réellement en compte aspects didactiques et professionnels, une entrée progressive dans le métier, une formation continuée de qualité -et avec des moyens !- dès les premières années d’exercice et tout au long de la carrière.

Lire la circulaire

Les propositions du SNUipp pour la formation

 

16 visiteurs en ce moment

*Top 51 rue de Metz
54000 NANCY
Tel : 03.83.95.12.02
Mail : snu54@snuipp.fr
Facebook : Snuipp.meurtheetmoselle
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU 54, tous droits réservés.